4 octobre 2019 Salariés : que savoir sur la formation continue ?

Salariés : que savoir sur la formation continue ?

Au même titre que les demandeurs d’emploi ou les autres professionnels, les salariés peuvent suivre des formations continues et cela, même dans l’exercice de leurs fonctions.

Qu’est-ce qu’une formation pour les salariés ?

Les salariés d’une entreprise font le plus souvent l’objet d’un bilan professionnel. Depuis mars 2014, ce bilan a été remplacé par un entretien professionnel. Ce dernier est proposé au salarié à la suite d’une période d’absence de celui-ci au sein de l’entreprise et à lieu tous les 2 ans au minimum. Il s’agit entre autres d’une validation des acquis de l’expérience du salarié. Par ailleurs, ce dernier peut également suivre cette formation en VAE dans le but de se réorienter vers un autre poste ou bien en vue d’acquérir une qualification professionnelle lui permettant de justifier de ses compétences sur le poste auquel il est assigné.

La loi concernant la formation continue pour les salariés

Il est nécessaire de savoir que la loi protège les salariés qui veulent se former et travailler en même temps. Instaurée en 2014, une loi sur la formation des salariés fait l’objet d’un suivi de la formation des salariés tous les 6 ans. À cet effet, il devra être prouvé que le salarié d’une entreprise a effectivement suivi une formation professionnelle probante de quelque nature qu’elle soit. À la suite de laquelle, le salarié devra également bénéficier d’un réajustement salarial ou professionnel. Par ailleurs, ledit salarié devra aussi détenir des pièces justifiant de ses formations et VAE ou validation des acquis de l’expérience. Il faut savoir que l’absence de formations ou de validation des acquis professionnels au sein d’une entreprise de plus de 50 salariés au cours des 6 ans d’exercices des salariés peut mener l’entreprise à une sanction.

Comment suivre les formations en étant engagé dans une entreprise ?

Les salariés d’une entreprise ont droit à plusieurs heures de formation dans une année. Ces heures sont cumulées dans leurs comptes personnels de formation et restent à leurs dispositions si les salariés décident de suivre des formations sans pour autant suspendre leurs contrats de travail. De plus, les employés d’une entreprise ont le droit de prendre des congés individuels pour suivre des formations. Ce CIF est aujourd’hui remplacé par le PTP ou Projet de transition professionnelle et permet de comptabiliser et de se procurer des heures de formations tous les ans jusqu’à expiration du quota.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *